17 sept. 2018

Sauvageries in Corsica

Bavella, ses aiguilles acérées, son granit parfait, ses lignes de fissure à perte de vue... Programme de rêve pour terminer en beauté cette saison délicate.

Vue depuis le sommet d'U Candellonu

C'est décidé, on quitte les foules pour 4 jours, direction le vallon du Pulischellu. Le canyon du même nom en début de vallée est probablement l'un des plus fréquenté au monde... Mais plus loin, moyennant quelques heures de marche, se trouvent des faces parmi les plus hautes et les plus sauvages de Corse ! Nous avions découvert ce lieu deux ans auparavant avec Lorenzo et le coup de cœur fut instantané .
La confidentialité de l'endroit, les accès longs et délicats, le peu d'informations sur les itinéraires... Ça nous promet une belle Aventure! Je propose à Marco de nous accompagner, nous serons trois. On a repéré les faces quelques jours plus tôt depuis le sommet de la Punta Rossa.

U Candellu à gauche et U Candellonu à droite.

Cette année, on décide de gravir U Candellu  et U Candellonu. Ces deux pointes avoisinent les 700 m depuis le Pulischellu.
Peu d'infos dans les topos, on tombe sur un article de Lionel Catsoyannis qui est allé visiter les lieux deux ans auparavant. On récupère ses deux topos à l'auberge et on prépare le matos.

Logistique
Qui dit Big Wall dit grosse logistique et gros sacs! Nourriture pour 4 jours, campement, coinceurs, cordes... On arrive à caser  60 kilos dans nos trois sacs. 4 heures de marche, quelques erreurs, pas mal de doutes sur la fin... On arrive au pied d'une belle fissure évidente.

Lolo dans L1, pas évident à froid :)
Les longueurs s’enchaînent, que des belles fissures pas faciles! C'est assez large et vraiment peu prisu... Renfougne, combat de rue et cet âne mort à hisser (deux jours d'eau ça pèse..) .

R2, quel caillou de rêve!

L3 et son gros Off-width bien teigneux en 6b+
4 longueurs plus tard, dont 3 bien soutenues, nous découvrons le bivouac du Crâne. Annoncé 4*, il est effectivement fabuleux! Un gros bloc est posé en haut d'une tour. On s'organise sous les taffoni, en terrasse ou encore sur le rooftop... C'est l'un des plus beau bivouac que j'ai vu en paroi!

Le crâne version intérieure.
Le crâne depuis la terrasse au petit matin.

Le ciel se charge déjà!
La météo annonçait un peu de pluie. On décolle donc bien tôt, histoire de ne pas finir la voie sous l'orage!  

Et sinon, on prend quelle ligne de fissure?
Marco entame la journée avec un programme semblable: fissures, castagne et hissage. En tout cas, c'est vraiment classe et logique. Le style de grimpe est usant mais quand on aime, c'est fabuleux!

Des relais conforts et une vue à couper le souffle!
Le haut de la voie déroule bien, alternant fissures et grimpe extérieure. Il ne nous faudra pas longtemps pour sortir sur la grande vire intermédiaire. 

La sortie d'Honey Moon, une belle ambiance "Gréponesque"



On trouve rapidement le bivouac "Quilici" qui sera notre camp de base pour les 3 prochains jours. Il est tôt, on a envie de grimper! Mais d'abord, il faut trouver de l'eau.. et ça ne semble pas gagné, rien ne coule sur cette grande vire. On part à l'aventure chacun de son côté, on bartasse et on coupe des branches. On trouvera enfin un micro filet d'eau dans le grand canyon qui barre le côté gauche de la vire. Ça sent la tortue mais heureusement on met la main sur des plaquettes de Micropur.

L'eau salvatrice !
On organise un camp, Marco se lance dans d'authentiques Chapatis cuits à même la braise. La face de demain est fabuleusement raide et tellement vaste. On imagine des centaines de possibilités quand les nuages veulent bien se déchirer... 

Mosquitos 1 / Lolo Burka 0
Malgré sa moustiquaire maison, Lolo se réveille avec un terrain de motocross en guise de front.. On décolle au petit jour, au programme 450 m de fissures autour du 6b nous attendent !! Avec un ou deux ficelous tout au plus :)

Lolo renfougne avec le gros sac sur le dos..
Marco dans le premier bastion..Physique !
Les longueurs sont franchement mythiques! C'est raide, varié, jamais extrême et super logique. Et en plus ça protège bien :)

Extraordinaire cette face! Marco en termine avec les 10 m de dalle de la voie.
Lolo prend la main pour la seconde partie de l'itinéraire. C'est clairement la plus impressionnante et la plus difficile. Traversée bien délicate, mur technique, cheminée.. Et la pression qui monte à l'approche de la barre de toits qui raye le haut de la face!

La traversée en 6b+
Même dans les toits, les relais sont conforts :)
Lolo attaque la longueur clef par la droite.
Au départ de cette longueur dans les toits, Lolo choisira l'option mur compact engagé à droite.. Pourtant la cheminée en 4 à gauche est des plus commode :) Il s'en suit la sortie déversante, protégée à coups de n°5. C'est franchement impressionnant mais au final pas difficile (parole de second).

Le 6b+ Offwidth et son panache de couleurs!
Je m’attellerai aux dernières longueurs, moins intéressantes, à part la dernière fissure à main.

Bientôt là haut.
La petite dernière, bien classe!
  
Au sommet d' U Candellonu, panorama exceptionnel!

Grand bonheur au sommet, on est sous un soleil éclatant, la vue est sublime. Trois grands rappels dans la face nord et 1h de marche nous ramène à notre beau bivouac.
On rempile tôt le matin pour le pilier sud d'U Candellu. On ne possède que très peu d'infos sur la voie, on part donc "à vue" dans une ligne qui nous plaît.

Réveil hypnotique.
Les longueurs s’enchaînent, belles fissures, cheminée puis orgues granitiques moins compacts.

On est pas bien là?
Mais rapidement des goujons fleurissent (en masse..) à côté des fissures. Deux longueurs seront partagées avec la voie "Les larmes du Pulischellu" (elle porte bien son nom celle-là).

Oupsss


Des branches et des touffes d'herbe pleuvront dans quelques longueurs, mais le sommet se rapproche et la peau de nos doigts s'en réjouissent :)

Gooooooo
Sommet (dans le brouillard cette fois-ci), descente (laborieuse) en rappels dans "les larmes du Pulischellu". Une bonne bouffe et une belle nuit tous les trois dans la tente. 

Le grand rappel pendulaire.
Le lendemain, on optera pour la descente dans le canyon. C'est très commode et vraiment classe. S'en suivra la marche, la douche, les canyonneurs, la civilisation, le burger, les frites ketchup/mayo, mon "petit chat des bois", le bateau.....
Vivement la prochaine!!!

La micro sieste, c'est la vie..
A prestu !
Honey Moon    TD+  270 m, 3 lunules dans la voie. Soutenu dans le 6b fissure, rocher fabuleusement compact. Merci à Lionel et M.Line pour cette belle ouverture. Topo à l'auberge du col

Voie Afanassief-Quilici    ED+ 450m, 2 lunules dans la voie. Soutenu dans le 6b. Raide, varié, grande ambiance, vraiment superbe! Merci à Michel et J-Paul (et Lionel et M.Line) pour cette belle (re)ouverture.

Variante de droite du Pilier Sud TD 350m. Des fissures d' anthologie et du moins intéressant.

Merci Marc et Lorenzo pour cette belle aventure !


25 févr. 2013

Slack'icîmes

Ola !
Plus d'un an sans news... Il parrait que "plus c'est long plus c'est bon" .. ;)
Alors, voilà une nouvelle rubrique... Une nouvelle activité... Une nouvelle association... Une nouvelle vidéo !!!


4 janv. 2012

BBM In Albarracin

12 kilos de mandarines, 25 litres de Sangria, 2 brosses épilées, ma perche "@tejrom" fracassée, 1 kilo d'épiderme, 1 nouveau tableau, de des blocs 5* à gogo....

 Petit séjour Brooke Back Mountain Style avec le Marco à Albarracin !
Ce spot vaut vraiment le détour, le cadre est fabuleux, le rocher a un grain dément, les blocs sont super ludiques ! Et physiques... Et hauts... Et en plus tu peux faire du Trad'... Ouchhhhhh



La musique est de Paul Kalkbrenner, et ce type est un MUTANT !!
Et par ordre d'apparition décroissant exponentiel: Marco, Jon, Irène, Izraël, José

18 déc. 2011

Nagasaki Castapiagne

Petite semaine dans les Alpessss de Haute Provence, @ Annot avec le Marco, Marie et Julian, et dans le Verdon avec mon Stubby :)
Petite visite du  nouveau secteur "Simplicité Volontaire", bien sympa avec masse de (beaux) blocs !

Brockback Marco @ l'échauff dans un B4.

Julian dans un B9 mode gainage de baaaase.

Session baffes sur une proue par encore répertoriée (mais brossée...)  vraiment classe !  B9/B10

Fin de séance avec les doigts bien roses dans un B9 réta... Marco paye son abdodéfiance !!! Mouarff

Ohhh la piste !
Direction "Vendôme" le lendemain, et ce Highball  qu'on regarde depuis longtemps : Feet Less, B12. Les runs s’enchaînent, les boîtes aussi... Je me tonche un doigt, Julian est trop court... Du coup Le Marco s’occupe de faire la croix (collective:) coooool ! 

(Re) Session baffes !
L'état de délabrement avancé de notre capital dermique nous pousse à opter pour une session de Trad ' dimanche ! Julian et Marie s’envoient tout naturellement les classiques du coin ! Avec Marc on part pour une grande voie facile, Fanny. Les deux premières longueurs se doublent bien, pour un 6c avec fissure à main et offwidch sur une écaille... Fragile !
L3 , toujours aussi démente avec son toit et son Camalot bleu  coincé.. Pas réussi  la prise guerre !!

L4, une bonne grosse crack des familles et une trav' sur des plats bien ... Plats !

Le dalle de sortie carrément démente ! Maxi ambiance !!

Petit Flash Back quelques jours plus tôt, où je suis parti dans "Melodie Secrète" A4 max en solo.

Je me paye un plomb dans L1 , le plomb sur lequel je bricolait  ayant décidé de rejoindre le sol... La lunule d'en dessous pète... Et me voilà pendu sur un mini ficellou des années twist ! 2 minutes avant, j'osais à peine me pendre dessus ! Mouarffff
La fin de la longueur propose pas mal de couplage .. Les coins de bois que j'ai étant bien trop gros, je me retrouve à faire de la menuiserie en paroi... Cooool !!
 Le vent, les galères de corde et de matos et la difficulté de la voie me pousse à redescendre... :(
Échec !!

Du coup me voila de retour en direction du Verdon et la Paroi Rouge, histoire de (re)tester le solo en artif ! Cette fois j'ai pour projet de faire "Nagasaki" A2+, de bivouaquer sur la vire de sortie, et d'enchaîner le lendemain sur la sortie de la "Castapiagne Rouge" A3. On avait fait le début de cette voie (par erreur..) avec Momone un an auparavant.

Me voila donc parti dans la voie, plein d'idées en tête concernant la logistique... Les deux premières longueurs déroulent bien, et passent quasi en clean (un ou deux pitons de plantés.) Le soucis, c'est le vent qui souffle de plus en plus !

Au relais L2, le Stubby bien chargé est à l'horizontal !!

Subissions totale à L3 !!! Je passe pas moins de 2h à ranger les mètres de corde que j'ai au cul...  Les rafales font monter les brins à 20 mètres au dessus de moi !! Incroyable ! Maxi baston quoi ! Il commence à faire nuit, super froid aussi. Arff Pas évident.

Enfin je sors du mur et le vent faibli ! Je commençait vraiment à craquer !! N'ayant pas pris les chaussons, la longueur se termine par un bon Run Out en dalle de 15 mètres. Déééémennntt !
 Après avoir rallier la vire du bivouac, je redescend dans l'enfer pour décrocher le Stubby et déséquiper la longueur. Le vent m'a tellement retourné, je pense clairement sortir au plus rapide le lendemain !!

Mais bon.... Debout à 5 heures, il fait chaud, y'a pas de vent... Et ce toit à vraiment l'air dément !! Me voilà donc parti pour les toits de la Castapiagne ! Moment magique du lever de soleil !

Pendu dans le grand toit, Plein gaz ! La longueur s'avère plutôt être du  A0  sur vieux matos en place ... Mais quelle Ambiance !!

Même en artif, les toits ça pète  ! (les abdos...)

Lévitation au dessus du Verdon, beau temps, pas de vent, le pied !!
C'est vraiment con de trouver des spits dans l'avant dernière longueur ! Manque de respect évident pour les ouvreurs... Enfin bon, la fin est quand même vraiment cool, l'ambiance superbe. Bonne expérience, ça m'a vraiment fracassé !!